Duel dans les Ardennes

Ce soir, notre équipe favorite joue sa survie en Pro B. Faisons tourner les bobines. Mettons une bande son d’Ennio Morricone. Changeons la luminosité de nos appareils de visionnage. Tout ce soir rappelle un bon western, de l’entrée des joueurs au coup de sifflet ou de flingue final.

Nos cow-boys se sont préparés et se préparent encore. Tant physiquement que mentalement. Laurent Foirest, pour les mettre dans l’ambiance, leur a joué à l’harmonica la mélodie d’ « Il était une fois dans l’Ouest » du départ de Quimper jusqu’à leur arrivée. Ce matin, c’est Jean Signor qui les a réveillés à la Morricone. Ce fut ensuite au tour de Seb lors du premier échauffement.

Les Carolomacériens vont voir face à eux des tueurs à gages en habits de basketteurs. Ils n’auront pas de chapeaux, pas de chevaux ni de tiags, pas de clope au bec mais le même regard de killer que Charles Bronson.

Charleville… ça sonne comme un nom de ville du Far West, même si je vous l’accorde, ça se situe en réalité bien plus à l’Est d’un point de vue Claudia Cardinal. Qu’importe. Ce soir, après les avènements des westerns hollywoodiens, des westerns spaghettis, préparez-vous à celui du western ujapiste.

Ce duel, on va le gagner. Vivement ce soir ! Pour se mettre dans l’ambiance, écoutons en boucle la mélodie que voici :

https://youtu.be/-nF_TNklTGI

UJAP vaincra ! Bevet an UJAP !