Encore une histoire de Normands

La saison avait parfaitement débutée le 14 octobre par une victoire à domicile contre des Normands (Le Havre). Elle a pris un mauvais tournant à la troisième journée… contre des Normands (Caen). Pour se redonner un élan salvateur dans cette Pro B sans merci, il faudra à nouveau battre des Normands.

Cette fois-ci il s’agit de l’ALM Évreux Basket qui nous accueille dans sa salle Jean Fouré, bien connue des clubs de la division. Ils y jouent en effet leur 16è saison de rang. Les hommes de Fabrice Lefrançois n’ont pas réellement répondu aux ambitions du club dans cette phase aller. Elle ne compte que 3 victoires de plus que l’UJAP. C’est une donnée qui aura son importance. Dans notre quête du maintien, les matchs qui se joueront face à des équipes proches au classement vaudront double. C’est le cas ce soir.

Bernard King est qualifié et participera bien aux débats. Nous en aurons grand besoin tant le groupe jaune et noir commence à tourner à gros régime. Ils restent sur 2 victoires consécutives à domicile (victoire in-extremis face à Charleville puis une destruction en règle de Nantes 94-57. Le groupe ébroïcien s’est resserré autour d’un 5 majeur qui fait tout ou presque. Leur force de frappe principale se situe de Jerrold Brooks à la mène à Ruphin Kayembe (ancien de Souffel) sous les paniers en passant par Caleb Walker à l’aile.

Que ce soit avec notre King ou sans, il faudra tout tenter ce soir afin de réussir un match abouti, à l’image du combat livré à Roanne avec cette fois, pour dividende, une victoire. Ce serait une juste récompense pour le travail mené par le staff et le groupe de joueurs.

Il est l’heure de rebondir. Le rebond viendra peut-être dans l’Eure !

Avec toutes nos ondes positives, souhaitons à nos ujapistes de ramener un nouvel espoir à Kemper !