Et c’est reparti les amis !

Après des fêtes allègrement célébrées, on a pu faire un bilan de l’année écoulée. Une saison pleine d’émotions, de souvenirs vibrants avec un sentiment partagé par beaucoup : le club a encore grandi. À défaut d’une nouvelle salle, l’écrin enrobant les parquets a fait peau neuve. Les animations n’ont de cesse de nous étonner. Chaque match devient un événement qui ravit les mordus de la balle orange comme les curieux qui découvrent l’atmosphère d’un match de basket.

Cette année 2017 a surtout été marquée par une nouvelle accession à la Pro B. Au terme d’un parcours magnifique, l’équipe s’est imposée avec autorité lors des playoffs. Un grand moment qui trônera en bonne place dans l’armoire des exploits de l’UJAP !

La fin d’année fut plus difficile, après deux victoires initiales en Pro B, se sont enchaînées les défaites. Pour nous, public, il a fallu réapprendre à perdre, à s’incliner face à plus fort que soi, à contenir parfois la frustration de laisser filer une rencontre qui nous tendait les bras. Ce n’a pas été chose facile mais nous avons toujours été présents pour soutenir Laurent Foirest et ses hommes. Les plus de 1700 spectateurs en moyenne en attestent. Les partenaires aussi ont été là. Malgré les mauvais résultats de fin d’année, ils ont montré qu’on pouvait compter sur eux, permettant au passage un changement de joueur qui s’avérait nécessaire.

Tous ces changements n’interviennent pas par hasard. Cette professionnalisation initiée par Bernard Kervarec et Patrick Tudal a donné une nouvelle allure à notre club. Hamid Mesbah et Pierre Peltier impriment un nouveau sillon et permettent à l’UJAP de rentrer de plein pied dans l’ère 2.0 du basket.

Le bilan de l’année écoulée est beau, mais maintenant, place aux résolutions. L’équipe ne gagnera pas tous ses matchs, c’est sûr. Elle va en revanche tout mettre en œuvre pour atteindre l’objectif de la saison : le maintien en Pro B. Il faudra saisir toutes les opportunités de victoire, obtenir une abnégation totale des joueurs autour de nos coachs. Le sentiment général à la reprise est très bon. Nos béliers semblent ultra-motivés face aux défis qui se profilent. À commencer par celui de ce soir, la réception de Fos-sur-Mer.

Fos Provence Basketball, c’est le haut du panier en Pro B. L’année dernière, ils avaient effectué un départ canon (11 victoires de rang). S’ils n’ont pas réalisé pareil exploit cette saison, ils figurent malgré tout dans le top 8 de la division. Ils ont engrangé des victoires références et entament l’année 2018 avec beaucoup de sérénité. Comment peut-il en être autrement lorsque le sage Tarik Kirksay veille dans les vestiaires. Fort de ses 38 printemps et de riches expériences dans les plus beaux clubs français et espagnols, il est un gage de confiance inébranlable pour ses coéquipiers et surtout toujours très rentable : 27 d’évaluation contre Poitiers pour clôturer l’année 2017 !

Autour de lui, on retrouve des valeurs sûres de la Pro B : Jaraun Burrows, un intérieur bondissant, Edouard Choquet et Xavier Gaillou pour mener le jeu, Charles Abouo à l’aile ou encore Pierre Pelos sous le cercle. Les joueurs du coach Rémi Giuitta jouent bien ensemble et sont dans une grande forme au vu des derniers matchs de 2017.

Mais une coupure peut réserver bien des surprises. Le basket est bien souvent un jeu de séries. Avec la nouvelle année, les cartes sont redistribuées et l’histoire de 2018 peut s’écrire différemment de celle de la fin d’année 2017. Souvenons-nous au passage de ce qu’il advint en janvier 2016, alors que l’UJAP était en position critique de relégable en Nationale 1. Laurent Foirest avait alors mené l’équipe vers un maintien très confortable. Souhaitons pour 2018 qu’il en soit de même. Rendez-vous dès ce soir pour le premier acte du nouvel an.

Venez nombreux, ça risque d’être très show !

War-raok UJAP !