Flash info : les braqueurs n’auraient pas agi seuls !

Après Venise et Paris, place Vendôme, c’était au tour de Quimper d’être le théâtre d’un nouveau hold-up spectaculaire vendredi soir. Yann Lagatu, l’inspecteur diligenté pour prendre l’enquête en main se montre particulièrement étonné. « C’est incompréhensible, nous confie-t-il, ce vol devant plus de 1500 personnes… Une chose est sûre, les braqueurs ont forcément bénéficié d’une aide extérieure ! » Un ou des complices ? Premier suspect du braquage, Pierre Pelos a été interpellé et jugé en comparution immédiate. De nombreux témoins avaient rapporté l’avoir vu enfiler le panier du larcin. Pour sa défense, son avocat a requis la plus grande clémence du fait de son casier vierge : il s’agissait de son premier, seul et unique panier du match. Le juge a suivi sa plaidoirie et l’a remis en liberté après un rappel à la loi.

L’affaire n’est pas classée, loin de là, et l’inspecteur Lagatu oriente dorénavant son enquête sur des hommes vêtus de gris qui auraient, selon les dires de très nombreux témoins, fourni une aide technique cruciale aux braqueurs. Le visionnage des caméras de surveillance semblent leur donner raison.

L’entreprise victime, l’UJAP, n’avait rien fait pour mériter ça. Elle avait très bien travaillé, à l’image d’un Mathieu Tensorer des grands soirs. Kévin Mondésir n’a pas ménagé sa peine comme la plupart des autres employés présents sur les lieux. Nous nous sommes entretenus quelques minutes avec un client habitué fulminant, coiffé d’une casquette : « Ce n’est pas la première fois que ça arrive, c’est décourageant. Le travail effectué avait été très bon mais tout est parti en fumée. Les arbitres ne nous respectent pas et ce n’est pas nouveau ! Je suis en colère et je pense que je ne reviendrai pas. » nous a-t-il confié. Mais alors qu’il partait, il nous a tout de même lancé un « à la semaine prochaine ! »

Nous souhaitons à l’UJAP de retrouver la vigueur qui fut la sienne juste avant cet acte odieux. Ils bénéficieront d’un soutien sans faille de leurs clients lors d’un rassemblement de soutien samedi prochain à 20h.

Les caméras de surveillance ont filmé la scène: