ALAIN GLOAGUEN

Pouvez-vous vous présenter brièvement à nos licenciés ?

Alain GLOAGUEN
Né le 05/11/1963
Marié à Nathalie depuis 27 ans
3 enfants dont 2 qui jouent à l'UJAP (Simon et Marie)
Frère de Brigitte QUEMARD (donc très proche des familles Quémard, Nicolas et Hérard...)
J'habite à Ergué Gabéric
Je suis comptable chez Pwc (partenaire Gold Sasp) depuis 30 ans

 

Depuis combien de temps participez-vous à la vie du club de l’UJAP ?

Etant le fils de Michel GLOAGUEN, un des deux cofondateurs du club, je dirais que j'ai participé à la vie du club depuis le berceau.
J'en suis à ma 45ème licence entre la Phalange d'Arvor et l'UJAP.
J'y ai successivement été joueur, entraîneur, et dirigeant. Je pense avoir rempli tous les rôles sauf celui de Président...
J'entame également ma 20ème (et dernière !) saison au bar de l'UJAP le soir de des matchs de Pro B.

 

Quel est votre rôle au sein de l’UJAP ?

Je suis actuellement vice président financier de l'Asso après avoir été 7 ans trésorier.

 

Quel est votre meilleur souvenir avec l’UJAP ?

Sur le plan sportif, la saison de la finale de Pro B à Bercy restera à mes yeux un très grand moment dans la vie de l'ensemble du club.
Sur le plan personnel, la Phalange puis l'UJAP m'ont quand même permis de rencontrer en premier lieu ma femme Nathalie, ancienne joueuse, ainsi que des personnes dont certaines sont aujourd'hui de vrais amis.

 

Pouvez-vous donner 3 mots qui pour vous caractérisent l’UJAP ?

Famille, Amis, Valeurs   

 

Avez-vous quelque chose à dire sur la saison en cours ?

Pour l'Asso, elle se met en place ce qui n'est pas simple compte tenu des exigences et des contraintes que nous avons.
J'en profite d'ailleurs pour remercier mes collègues bénévoles pour la qualité du boulot qu'ils abattent et de la disponibilité dont ils font preuve chaque semaine.
Pour les Pros, je crois qu'on peut dire que nous sommes agréablement surpris par leur début de championnat. Je leur souhaite de continuer ainsi vers le maintien car c'est l'ensemble du club qui en tirera les bénéfices .