Nos gladiateurs descendent dans la Fos !

La Provence en avril, ça fait rêver. Les grillons, le soleil qui donne la même couleur aux gens…, l’accent qui chante… Pourtant, ce n’est pas ce qui nous attend demain soir. Quasi assurés de disputer les playoffs, l’équipe de Rémi Giuitta, espère attaquer la post-saison dans les meilleures conditions possibles, avec l’avantage du terrain. Ils n’en sont pas loin. Ils sont aujourd’hui classés à la 5è place à égalité de victoires avec Lille. Inutile de vous dire qu’ils ont faim de victoires. Mais nous aussi. Blois nous avait contrarié il y a 10 jours. Nous n’avons pas de cartouches en rab dans notre âpre lutte pour le maintien.

À propos de cartouches justement, ou plutôt de forces vives, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. Je commence par la mauvaise ?

C’est parti. Kammeon est out jusqu’à la fin de saison. Une blessure malheureuse lors d’un contact à l’entraînement l’empêchera de disputer les cruciaux derniers matchs de fin de saison. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

La bonne nouvelle est que son remplaçant est déjà à pied d’œuvre et devrait gober ses premiers rebonds, marquer ses premiers paniers sur les bords de l’étang de Berre. Il s’appelle… oups, je n’ai pas encore vu de déclaration officielle. Il ne serait donc pas raisonnable de dévoiler son nom dans ce billet. Sachez tout de même qu’il jouait dans un pays où il fait très froid, qu’il est originaire de New-York, qu’il mesure entre 2m03 et 2m06. Ce qui nous intéresse surtout, c’est qu’il s’agit d’un excellent rebondeur et d’un pivot très adroit près du cercle.

On peut noter, hasard ou non, que les nouveaux venus dans l’équipe ont permis aux nôtres de l’emporter. Les arrivées de Kammeon, Bernard puis de Bozo ont à chaque fois été synonymes de victoires. Espérons qu’il en sera de même demain. Ce serait un parfait début de semaine avant l’autre grand défi de la semaine : la réception de Roanne samedi.

Bon mistral les gars !

Bevet an UJAP !