Ouch, dans les dents !

(Photo: Christian Rose)

66-93… Que s’est-il passé samedi soir dans la salle Michel Gloaguen ? Beaucoup de choses qui ont toutes un point commun hélas : elles ne sont pas allées dans le bon sens pour l’UJAP.

Tout d’abord on a eu de la peine à reconnaître l’équipe victorieuse du Havre. Nos gars ont cruellement manqué de gnac, de jus, de peps. Nos irréductibles n’auraient plus de potion magique ? Ils n’en ont jamais eu. Leur potion, c’est leur force mentale, un esprit guerrier, leur mojo tout simplement. Si on ne l’a pas beaucoup vu samedi en deuxième mi-temps, ils en sont malgré tout dotés. On le sait.

L’arbitre a toujours raison. Pardon ? Si, si, il a toujours raison, d’autant plus qu’ils sont trois sur le parquet cette année. Soyons donc rassurés. Nous, spectateurs, nous sommes sûrement trompés en ne comprenant pas leurs décisions en première mi-temps. Comme le disait Kaa dans Le Livre de la Jungle, ‘ayons confiaaaaaaance’ !

Troisième élément convergeant, les Lillois avaient revêtu leurs maillots de super-leaders. Acker a été excellent à la baguette. Sous les paniers, Buckles a régné. Suka-Umu fut très utile dans un rôle de couteau suisse – espagnol pardon. Les rotations furent de qualité et l’ensemble de l’équipe a parfaitement récité la partition de leur coach.

27 points dans les dents, ça fait mal. C’est vrai. Par chance, tout ne fut pas morose durant cette soirée. Des animations inédites ont été présentées : sumos, fléchettes géantes… des occasions de ravir le public. Un grand bravo à Kerny qui n’hésita pas à montrer ses fesses aux joueurs adverses.

La semaine qui débute doit être l’occasion de remobiliser les joueurs. Ce ne sera pas facile d’affronter Orléans chez lui. C’est probablement ce qui se fait de mieux en Pro B. Mais il va falloir essayer de se rassurer. Il faudra les jouer les yeux dans les yeux et ne pas se présenter en victimes expiatoires, comme ce fut le cas en deuxième mi-temps face à Lille.

Au travail les gars ! Préparez-vous bien ! On a hâte de vous revoir !

Keven Ar Fur