Sous une pluie d’étoiles

L’équipe est bien arrivée et prend ses marques dans le palais des sports d’Orléans. On entend les bruits sourds des ballons qui rebondissent, les swish de ceux qui traversent les filets et les consignes de Laurent et de Seb. Ça ne va pas durer. Ce soir, peu avant 20h30, les tribunes seront garnies et le parquet mettra aux prises nos irréductibles aux archi-favoris de la division.

L’OLB n’entend pas faire de vieux os en Pro B. Leur budget hors normes pour ce niveau leur a permis d’attirer certains cadors bien connus en Pro A. Sommerville n’a jamais chanté dans Bronski Beat. Ce Sommerville là, Marcellus de son prénom, a passé 8 saisons au top-niveau de la LNB. Toujours classé parmi les meilleurs scoreurs, champion de France avec Cholet, cet intérieur qui aime s’écarter n’a pas d’équivalent en Pro B cette année.

Comme si ça ne suffisait pas, un deuxième CV surdimensionné figure dans l’équipe. Kyle McAlarney, meneur-arrière, c’est trois participations au All-Star Game et un des plus fins tireurs de fléchettes à trois points que la LNB ait connue.

Je ne vais pas lister tous les Cvs tant ils peuvent donner le tournis. Sachez simplement que le meilleur joueur d’octobre en Pro B est Orléanais. Miralem Halilovic est international Bosnien. Il a été en feu le mois dernier, comme l’ensemble de l’équipe dirigée par Germain Castano.

Face à une telle équipe, que pouvons-nous attendre de ce match ? Tout !

On attend une belle réaction de l’équipe après le revers de samedi dernier.

On attend qu’ils montrent du caractère, qu’ils regardent l’adversité les yeux dans les yeux.

On attend de ne pas prendre Cher en Loiret.

On attend que nos irréductibles prouvent que les budgets et les CVs ne font pas tout. Un match débute à 0-0, dure 40 minutes et oppose 5 joueurs maxi par équipe sur le terrain.

Vous êtes prêts les gars ? Nous, on croit en vous !

Keven Ar Fur