Very bad tripes

2900 spectateurs qui poussent les joueurs quand ça compte, ça aide ! Cet élément a peut-être fait la différence chez les buveurs de calva vendredi soir.

Quand la fraîcheur physique n’est plus qu’un lointain souvenir, quand la lucidité est estompée, les encouragements provenant de la salle transcendent indéniablement les joueurs.

Gregg Thondique ne vous dira pas le contraire. Thomas Cornely non plus. Ces deux joueurs ont été ‘clutch’ dans la victoire normande.

Nos béliers semblaient pourtant maîtriser le match. Ils ont fait preuve d’autorité pendant 32 minutes, puis de caractère lors des 8 dernières lorsque Caen prit finalement le contrôle de la rencontre.

Si on peut reprocher une défense trop généreuse en fin de match, il reste des éléments positifs. Dans un rôle de guerrier celte, Max leur a tout fait. Il signe un double-double de toute beauté (16 points assortis de 12 passes décisives pour une évaluation étincelante de 30 !). À ses côtés, James a fait du Ellissor (18 points et 4 interceptions).

Hélas, au bout de 40 minutes de jeu, c’est bien le drakar caennais qui a fait sombrer le coracle quimpérois. Le rendez-vous est pris pour le match retour, le 9 février, dans une salle qui saura porter nos joueurs à la victoire.

En attendant, c’est Lille qui pointe le bout de son nez samedi. Il faudra les encourager afin que tous les joueurs soient à leur niveau Max !

 

Keven Ar Fur