Le V de la victoire !

Dansle ciel bleu azur se dessinent quelques traits de nuages nacrés. Traces de passage d’avions ? Mes yeux s’écarquillent. Le V de la victoire est inscrit très distinctement sur cette belle toile bleue. Ҫa va chauffer dans la salle Gloaguen cet après-midi et la victoire n’échappera pas à la bande à Laurent Foirest ! C’était écrit !

Pourtant, les impressions de début de match laissent planer un léger doute. Menés 4-9, nos ujapistes se mettent très vite en jambe en passant un 13-0 avant de clôturer le premier quart-temps en tête (22-18).

Durant le deuxième quart, les Poitevins rugissent et passent devant leurs hôtes (24-25). Bryce Douvier, discret jusque là s’empresse alors de transformer ce rugissement en un timide miaulement. Il score 9 points en moins d’une minute. L’UJAP a pris les devants et ne lâchera rien. Le V de la victoire est dans la poche.

Forts et sereins, Max, Travis & co dirigent les débats avec intensité malgré un écart au score qui se creuse inexorablement. On en viendrait presque à éprouver de la pitié pour les joueurs de Ruddy Nelhomme. Mais ce ne fut absolument pas nécessaire. D’autres s’en sont chargés pour nous.

Venir en aide aux plus démunis. C’est quelque chose de remarquable. Les arbitres s’y sont prêtés avec tendresse. Les joueurs du Poitiers Basket étaient à la peine. Loin de chez eux, il se faisaient massacrer. Ils pointaient à 32 points de nos Béliers sans scrupules et seuls leur petit numéro 4, Arnauld Thinon et ses fléchettes à trois points parvenaient à les maintenir en respiration artificielle. Le trio arbitral, touché au plus profond de son humanité décida d’arrêter cette boucherie. Des coups de sifflets – pas délirants mais discutables et répétés – ont redonné du baume au cœur des joueurs de Ruddy Nelhomme. 11 points seront ainsi concédés aux Poitevins dans la dernière minute et 20 secondes !

Ces décisions ont eu un effet décisif sur la qualification directe pour le prochain tour de la Leaders Cup. On s’y dirigeait tout droit mais malheureusement nous n'avons pas réussi à maintenir l'écart. Maintenant que la première place du groupe est attribuée à nos victimes du jour, il faut attendre ce soir pour savoir si nous terminerons parmi les deux meilleurs deuxièmes qualifiés.

Pour ce faire, il faudra scruter les matchs des autres groupes ayant lieu ce soir. Il faudra que le scénario improbable que je vous présente ci-dessous soit respecté. Une erreur passe. Deux erreurs et nous sommes éliminés.

- Paris-Denain : Paris perd de + de 9 pts

- Aix-Gries : Aix gagne

- St-Chamond-Vichy-Clermont : St-Chamond gagne d’1 pt ou Vichy gagne

- Orléans-Chartres : Orléans gagne

- Caen-Evreux : Caen gagne de – de 16 pts

Il faut l’avouer, ça fait beaucoup de conditions à réunir. Il faudrait beaucoup de chance pour continuer l’aventure en Leaders Cup. En attendant ce soir, scrutez le beau ciel bleu quimpérois et cherchez y un signe du destin… Peut-être y verrez-vous un V ?

IMG_0182
IMG_0196
IMG_0120