Notre force, c’est nous tous !

Visuel-annonce-aix

« Il y a des choses bien plus graves dans la vie ». Cette phrase, prononcée après la défaite de mardi face à Caen, Bernard Kervarec l’avait probablement dite pour se convaincre lui-même en premier lieu, pour effacer sa profonde déception après ce cruel acte manqué. Ou peut-être souhaitait-il aussi atténuer la douleur des interlocuteurs présents, profondément choqués par l’issue de la rencontre.

Elle prend encore plus de poids lorsqu’on sait que notre président est un expert comptable qui donne sans compter, son temps, son énergie, sa passion. Elle m’avait fait sourire mardi soir. Elle m’avait touché. J’ignorais encore qu’elle résonnerait aujourd’hui comme une terrible vérité.

 

Une cruelle nouvelle est venue d’Italie hier. Un tweet annonçant le décès de Jermaine Marshall, joueur de Nantes Basket Hermine, a choqué le monde du basket professionnel. Cette tragédie rappelle notre fragilité d’êtres humains. Elle rappelle aussi que ces grands bonshommes ne sont pas des super-héros ou des machines. Ce sont des hommes, tout simplement, avec leurs forces et faiblesses.

 

On attend beaucoup d’eux et c’est pour ça qu’on les a choisis. On aimerait qu’ils soient parfaits, réguliers, exemplaires. Ils s’en approchent à certains moments. A d’autres, ils s’en éloignent.

 

L’Histoire du sport retient les grands gagnants, les épopées couronnées de succès et oublie volontiers les échecs. Il y en a pourtant toujours eu. Michael Jordan n’a pas rentré tous ses tirs au buzzer. Il fut même écarté de son équipe au lycée. Pau-Orthez revient au top de la LNB mais ne l’a pas toujours été. Le Maccabi Tel Aviv, naguère roi d’Europe, végète depuis quelques saisons. Il retrouvera bientôt le chemin des sommets. L’échec n’est pas une fatalité en soit, même si nous ne l’apprécions pas. Le plus important est de se relever et d’avancer.

 

 

Nous sommes passionnés. Des dirigeants aux bénévoles, des spectateurs aux joueurs, des partenaires aux coachs, nous partageons cette envie commune de réussite. C’est ensemble, à l’unisson, que nous trouverons la voie du succès. Le ‘U’ d’UJAP nous rappelle que nous sommes tous unis. Une union qui nous aide à surmonter nos échecs pour nous transcender sur le chemin de la victoire.

 

A ce soir les amis !