Preview : UJAP – Nancy

IMG-20200129-WA0001

Relancer la machine

Après une période idyllique, l'UJAP est redescendu de son nuage face à Antibes. Les sudistes ont stoppé la série de 9 victoires consécutives à l'Azur Arena. Mais pas de raison de s'alarmer, nos béliers descendent seulement d'une place, qu'ils ont cédé à Nancy. Nancy qui sera d'ailleurs l'adversaire du soir. Mené par un certain François Péronnet, pas inconnu sur les bords de l'Odet, le SLUC réalise une belle saison. Une place surprenante quand on sait que Christian Monschau, ancien entraîneur, a été limogé en cours de saison alors que le club allait bien. Ce match sera aussi l'occasion pour Torey Thomas de se souvenir de son premier match sous les couleurs ujapistes.

Face aux lorrains, gagner ne sera pas de la tarte, ou plutôt de la quiche. Peronnet peut compter sur un effectif large et riche, avec un banc de très bonne qualité. C'est d'ailleurs le point commun qu'ont les équipes du haut de tableau comme Blois, Antibes ou Quimper. Le club nancéien reste sur 9 victoires d'affilées. Une victoire mettrait nos béliers à distance et effacerait Quimper des statistiques de la meilleure série de victoires. A Quimper, le SLUC mettra une fois de plus en avant la qualité de son centre de formation. 3 des 5 joueurs composant le 5 majeur ont effectué la plupart de leur formation à Nancy. Le meneur, Enzo Goudou-Sinha, qui réalise un début de saison tonitruant pour son jeune âge,  aura pour mission de mener l'attaque de Nancy épaulé par Barrueta, le cubain, une gâchette à 3 points qu'on connaît bien. Il avait en effet inscrit 13 paniers à 3 points la saison passée, un record en LNB. Avec ces deux-là, l'american touch des Couguars, c'est Ron Lewis, arrivé cet été en provenance des Byers de Fos. Il est actuellement le 3ème meilleur marqueur de la division. Avec Goudou-Sinha, deux autres espoirs viennent complétés le 5. La raquette sera composé du camerounais Williams Narace et du français Bastien Vautier.

Le banc ne manque pas non plus de talents avec l'homme à tout faire du SLUC, Mérédis Houmounou. Passé par la JL, il est depuis deux ans un vrai "energizer" en sortie de banc. Il sera accompagné de Racine, Aboudou, Adala Moto et Odiakosa, connus pour des joueurs dur sur l'homme, à l'image de l'excellente défense mis en place par les dauphins de Blois.

Concernant les autres matchs du week-end, en haut de classement. Blois compte bien conserver sa première place qu'elle possède depuis un petit bout de temps. Direction Saint-Quentin, premier relégable, mais qui a connu un changement d'entraîneur dernièrement, un facteur à prendre en compte.

Le 5 majeur probable de Nancy :

  • Poste 1 : Enzo Goudou-Sinha (FRA)
  • Poste 2 : Yunio Barrueta (CUB)
  • Poste 3 : Ron Lewis (USA)
  • Poste 4 : Williams Narace (CMR)
  • Poste 5 : Bastien Vautier (FRA)

Un objectif : conserver à tout prix cette seconde place et cette invincibilité avant une trêve internationale longue de 15 jours. Pas question de repenser à cette défaite contre Antibes, car une grande équipe de Nancy attend déjà Quimper dans une salle Michel Gloaguen qui sera encore une fois à guichets fermés.