Une soirée de champions !

Visuel-annonce-matchUJAPBLOIS

Après un match joué un dimanche après-midi, ce samedi, c’est le retour de la ‘Saturday night fever’. Comme d’habitude, nous serons présents à la salle Gloaguen peu avant 20h. Comme d’habitude, nous applaudirons au moment de la présentation des équipes. Comme d’habitude, nous motiverons nos Béliers et les encouragerons sur le chemin de la victoire. Comme d’habituuuuuuuuuuude !

Mais non. Ce samedi n’aura rien d’un samedi habituel !

Plusieurs raisons à cela :

- LE Champion : Un hommage sera rendu à Matthieu Tensorer pour sa magnifique carrière. Homme des deux montées en Pro B, homme de la Finale, légende des parquets quimpérois et bretons, Tenso tirera devant nous sa révérence. Un moment d’émotion intense à n’en pas douter !

- D’autres champions : lors de cette journée de championnat, un focus sera mis sur l’arbitrage à l’occasion des journées nationales de l’arbitrage. Pour certains d’entre nous – et je fais les yeux noirs - le moment sera idéal pour expier nos pêchés, nous repentir de mauvaises pensées ou de mauvais mots adressés aux arbitres. Sachez toutefois que tout objet de repentir violent est strictement interdit dans la salle. Pas de fouet, pas de clous ou autre objet de torture …

- Potentiel champion : Il y aura un shoot à mille euros ! Il sera proposé à un spectateur de tenter un shoot du milieu du terrain. Si le ballon transperce le filet, un chèque de 1000 euros lui sera remis. Sinon, il pourra tenter sa chance derrière la ligne à trois points. Si ça rentre, il regardera la deuxième mi-temps avec un chèque de 100 euros en poche.

- Le champion en titre : L’ADA Blois avait tout renversé sur son passage l’an dernier. Les grosses cylindrées aux budgets atomiques avaient toutes fini par rendre les armes devant la supériorité Blésoise. Les coéquipiers de Florian Thibedore étaient particulièrement forts et le sont encore ! Sous la houlette de Mickaël Hay, ils avaient su imprimer une intensité sans pareil dans la division. Ils avaient développé un jeu collectif magnifiquement léché. Les changements dans l’effectif ne devraient pas remettre cet équilibre en question tant les remplacements ont été judicieux. Il n’y a aucun point faible identifié dans cette équipe. Enfin, pour l’instant… Laurent Foirest va se charger de les mettre en lumière ! Tout champions en titre qu’ils soient, les vrais champions ici s’appellent Maxime, Thomas, Travis, Lucas, Bernard, Bryce, Daryl, Kevin, Thibaud, Jimmy et Valdelicio !

Êtes-vous prêts pour cette soirée de champions ? Nos Béliers sont motivés. Nous aussi !

Bevet an UJAP !