Zoom sur une équipe : U11M3

C'est au tour d'Ewen Mauchaussat de nous présenter ses U11M3 qu'il appelle :              "la dream team"

 

Nolan Kermanach, notre Chris Mullin : Petit garçon discret, mais dont il faut se méfier sur le terrain, Nolan est notre meneur polyvalent ; rebond, interception, panier en double-pas et à mi-distance (ça dépend des jours quand même) il envoie de l’énergie et ne semble jamais fatigué, comme un certain Chris Mullin, il ne lâche rien. Mais il ne partage pas toujours le sens de la passe du Warriors légendaire ; un petit point à améliorer. Courage Nolan !

 

Yohann M’Boukou, David Robinson super défensif : Absent depuis quelque temps (il se fait désirer j’imagine), Yohann est très efficace à chacune de ses apparitions. Bien qu’il ait plus de mal en zone avant qu’en zone arrière (contrairement à Robinson), il est un joueur essentiel pour notre jeu sur le plan physique et comique. La star des Spurs avec moins de points mais plus de rebond et de contre. Vive Yohann !

 

Suliac Laeronceveno, John Stockton…sans la passe. Suliac est le petit imprévisible qui fait des miracles quand il le veut. Toujours motivé pour jouer (bien qu’il oublie des fois qu’il est en train de jouer), il se découvre un talent défensif et des pulsions de scoring. Un plaisir de jouer avec ce garçon plein de vie. Hâte de voir ses futurs progrès!

 

Raphaël Audren, Larry bird avec moins de shoot. Un de nos vétérans (d’un an mais c’est déjà ça), Raphaël se trouve plus malin que les autres quand il se concentre ; de longue passe, des shoots ouverts de loin, des rebonds, des bons placements ; malgré quelques absences, Raphaël sait se trouver essentiel sur le terrain et sur le banc !

 

Ewan Khelifi, Patrick Ewing avec deux trois trucs à revoir. Joueur plutôt complet, il faut qu’il développe son jeu balle en main pour devenir très dangereux pour l’adversaire ; excellent au marquage, sur l’écran retard pour le rebond, et les shoots ouverts de loin, le souci vient d’un manque de confiance en son dribble et en ses décisions de passes. Je sais qu’il va progresser !

 

Maxime Urvois, le Scottie Pippen breton. Deux matchs avec nous, deux victoires pour Scottie ! Arrivé prêt à en découdre, Max se trouve une passion pour le basket palpable. Très très très très collant en défense (pour notre plus grand plaisir), avec une bonne finition et un bon sens de la passe, il est de ces joueurs qu’il faut dans ce sport collectif. Avec un peu plus de temps passé sous l’arceau, Maxime atteindra un bon niveau de jeu. Go Max !

 

Maelig Le Lamer, Magic passe-partout Johnson. Maelig est un ovni pour moi ; toujours démarqué, toujours devant, toujours en défense, toujours là, il lui faut moins hésiter, plus protéger son ballon, et le garçon que je vois rentrer ses paniers aux entraînements les rentrera en ribambelle une fois l’heure du match arrivée.  Aller Magic !

 

Awen Rocher, Karl Malone en plus soft. Evidemment, il ne possède pas le physique impressionnant de Karl (comme tous ses copains), mais comme lui il encaisse les coups, il se donne pour l’équipe. Roi du Diesel, il se révèle très important dans les derniers instants en cas de coup dur et sait assurer notre avance avec des doubles accompagnés d’un petit saut artistique. Plus de concentrations et des entraînements le vendredi avec son coach le rendront plus fort.

 

Petit bonus pour Nathan Abidos, qui a joué un match avec nous, un Clyde Drexler en puissance ; il possède le sens du jeu, un jeu de 1c1 très au point, une très bonne défense et une bonne vision du terrain, il lui faut lâcher plus le ballon pour être un très bon joueur de basket. Super Nathan !

 

 

L’objectif de cette saison : prendre un maximum de fun, gagner des matchs, être heureux et fier de jouer ensemble. Moi et mon équipe apprenons ensemble bien des choses sur le plan basket ; j’apprends à transmettre du savoir et de l’expérience aux plus jeunes. Quand à eux ils apprennent que ce sport c’est plus que de taper avec la main dans une balle, ce sont des valeurs : le collectif, le travail, l’effort, la confiance en soi et les autres. Bref, c’est du basket.

 

5B5A2627